Inventaire de l’amiante

Une inspection rapide et efficace

Contactez-nous

Tarifs

Inventaire d'amiante studio*

700TVAC

Inventaire d'amiante Appartement *

750TVAC

Inventaire d'amiante Bâtiments fermés

800TVAC

Inventaire d'amiante Maison 3 façades

850TVA incluse

Inventaire d'amiante Villa <=300m²*

900TVA incluse

Inventaire amiante Bâtiment >300m²*

1000TVA incluse

Inventaire amiante Bâtiment >600m²*

Prix sur demande

*Fichier photo et échantillons inclus. Echantillonnage avec l’accord du client. Imposition d’une inspection d’urgence (dans les 7 jours) +250 €.

Les prix comprennent une visite sur site par un expert reconnu ainsi qu’un dossier de photos, échantillons et un inventaire d’amiante par OVAM. Les échantillons ne sont pas obligatoires. Le propriétaire ou vous-même pouvez également refuser ces échantillons conformément au règlement de l’OVAM.Pour votre information, nous vous fournissons les renseignements suivants sur votre inventaire d’amiante : » Afin de délivrer un certificat amiante conformément aux directives de l’OVAM incluses dans le décret ministériel avec le protocole d’inspection, les matériaux suspects d’amiante suivants, s’ils sont présents, doivent être échantillonnés :Panneau en plexiglas/amiante, couches de colle noire, tout matériau suspect d’amiante qui ne peut être exclu par l’expertise/l’expérience comme ne contenant pas d’amiante, mastic/scellant relativement dur et/ou pâteux, goudron de bitume pour toiture, couches de pulvérisation/bevlokking, matériau d’isolation thermique (isolation de tuyaux), mur/plafond en plâtre, crépi, faïence adhésive pour carreaux.Si cela est impossible ou si aucune autorisation d’échantillonnage n’est explicitement accordée par le client, ces matériaux sont répertoriés comme suspects dans le certificat d’amiante. L’interdiction explicite d’échantillonner ces matériaux est alors incluse et signée dans le formulaire d’affectation. »

Comment fonctionne un inventaire d’amiante ?

Un expert en amiante réalise un inventaire d’amiante en consultant les documents pertinents et utiles et, surtout, en effectuant une inspection non destructive sur place. Par défaut, il s’agit d’un inventaire non destructif. Cela n’exige pas de l’expert en amiante qu’il démonte ou démolisse des objets pour détecter les matériaux piégés, mais qu’il soulève des objets. Cependant, il peut être amené à faire des dégâts locaux mineurs afin de prélever un échantillon pour l’analyse en laboratoire.

Au cours de l’inspection, l’expert en amiante répertorie donc les matériaux suspects, évalue leur état et le risque qu’ils présentent. Il donne des conseils sur les matériaux suspects d’amiante qu’il convient de retirer, sur la manière de gérer le risque en attendant et sur la méthode de retrait possible.

Les données de l’inventaire sont saisies directement dans la base de données de l’inventaire d’amiante. Cela permet à l’expert en amiante de demander et de délivrer un certificat d’amiante au client.

Vous pouvez volontairement faire réaliser un inventaire destructif supplémentaire de l’amiante pour détecter l’amiante piégé avant les travaux de rénovation ou de démolition. Si les travaux sont effectués par un entrepreneur ayant des salariés, il doit faire établir ce document sur la base de l’obligation de son employeur.

En signant un formulaire de mission, le client charge l’expert en amiante certifié par le processus d’établir un inventaire d’amiante pour la zone d’inspection concernée afin d’obtenir un certificat d’inventaire d’amiante. Le formulaire de mission est rempli en partie par le propriétaire et en partie par l’expert en amiante. L’expert en amiante assiste le propriétaire s’il a des questions.

Ce formulaire de mission ne règle que les obligations du client et de l’entrepreneur telles qu’elles sont imposées par le « Protocole d’inspection de l’inventaire d’amiante ». Il appartient aux parties elles-mêmes de compléter ce formulaire de mission par un accord supplémentaire réglant toutes les autres obligations mutuelles. En signant ce formulaire de mission, le client accepte les modalités de mise en œuvre décrites dans le formulaire de mission.

Fournissez à l’expert en amiante des informations importantes sur votre propriété, par exemple les plans du bâtiment et des étages, les enquêtes sur l’amiante existantes, les informations sur l’amiante piégé, les informations sur le patrimoine protégé de votre propriété, les devis ou les certificats d’achèvement des travaux de rénovation, les photographies historiques, les informations sur les matériaux de construction et d’isolation utilisés.

L’expert en amiante arrive sur place. Il examine les matériaux susceptibles de contenir de l’amiante (= matériaux suspects d’amiante).

Essais non destructifs – essais destructifs

L’expert en amiante effectue un contrôle non destructif standard. Il n’endommagera ni ne démontera aucun élément sur votre propriété. Toutefois, il soulèvera des matériaux en vrac (par exemple, des tuiles de toit). L’utilisation normale de votre propriété sera toujours garantie. Votre certificat d’amiante vous renseigne sur la sécurité de l’amiante de votre propriété, dans le cadre de cette utilisation normale. Votre propriété peut encore contenir de l’amiante caché qui n’a pas été inclus dans votre certificat d’amiante.

En tant que propriétaire, vous pouvez volontairement commander des tests destructifs supplémentaires. Cela peut être le cas si, par exemple, vous envisagez de rénover (une partie) du bâtiment. Dans ce cas, l’expert en amiante peut prélever des échantillons qui endommagent ou démantèlent les matériaux. En conséquence, l’utilisation normale du bâtiment ne peut plus être garantie.

En tant qu’employeur, vous pouvez également demander que des recherches supplémentaires soient effectuées en fonction des obligations de l’employeur, (la mise à jour annuelle de) l’inventaire d’amiante imposé aux employeurs pour protéger leurs employés.

Essais non destructifs – essais destructifs

L’expert en amiante effectue un contrôle non destructif standard. Il n’endommagera ni ne démontera aucun élément sur votre propriété. Toutefois, il soulèvera des matériaux en vrac (par exemple, des tuiles de toit). L’utilisation normale de votre propriété sera toujours garantie. Votre certificat d’amiante vous renseigne sur la sécurité de l’amiante de votre propriété, dans le cadre de cette utilisation normale. Votre propriété peut encore contenir de l’amiante caché qui n’a pas été inclus dans votre certificat d’amiante.

En tant que propriétaire, vous pouvez volontairement commander des tests destructifs supplémentaires. Cela peut être le cas si, par exemple, vous envisagez de rénover (une partie) du bâtiment. Dans ce cas, l’expert en amiante peut prélever des échantillons qui endommagent ou démantèlent les matériaux. En conséquence, l’utilisation normale du bâtiment ne peut plus être garantie.

En tant qu’employeur, vous pouvez également demander des recherches supplémentaires en fonction des obligations de l’employeur, (la mise à jour annuelle de) l’inventaire d’amiante imposé aux employeurs pour protéger leurs employés.

Restrictions en matière de recherche

L’expert en amiante peut rencontrer des restrictions de recherche lors de sa visite, comme par exemple :

une situation dangereuse ;
une porte résistante à la serrure ;
la végétation envahissante ;
le matériel en stockage ;
la hauteur : un expert en amiante ne doit physiquement pouvoir atteindre qu’une hauteur de 3,50 m, à partir d’un sol solide.
Certaines restrictions doivent être résolues avant que vous puissiez recevoir un certificat d’amiante. Par conséquent, résolvez à l’avance le plus grand nombre possible de restrictions liées à l’enquête. Assurez un accès sûr à toutes les zones à inspecter. Ouvrez les portes, les portails, les volets, les placards (même les plus petits !). Évitez tout contact avec des animaux dangereux (chien, nid de guêpes). Débarrassez-vous du matériel stocké. Évitez les situations dangereuses telles que des câbles lâches ou des sous-sols inondés. Taillez la végétation envahissante (façades, toits), le cas échéant.

Photographies

Pour établir un inventaire d’amiante, l’expert en amiante doit prendre des photos situationnelles et détaillées et les télécharger dans la base de données de l’OVAM. Il s’agit notamment de photos de matériaux (suspects d’amiante), des limites de la recherche, de photos d’ensemble par zone intérieure et extérieure et de précisions sur la situation.

L’expert en amiante tient compte de la vie privée de l’utilisateur/occupant, et évitera autant que possible les éléments suivants sur la photo :

(images de) personnes ;
les animaux (domestiques) ;
les références aux entreprises et organisations privées ou publiques ;
les matériaux personnels.
Les photographies seront utilisées exclusivement dans le cadre de l’inventaire de l’amiante.

Dans la mesure du possible, l’utilisateur/occupant peut retirer ou dissimuler des éléments personnels avant la visite du site, pour autant que ceux-ci ne concernent pas des matériaux suspects d’amiante et que cela ne puisse pas entraîner des restrictions de recherche.

L’expert en amiante saisit les données sur une base de données numérique OVAM. Il demande ensuite un certificat amiante à l’OVAM. Dès réception, il vous remet le certificat amiante. Vous ne devez donc pas demander vous-même un certificat.

Demander votre certificat PEB et contrôle électrique.

Notre équipe est prête pour vous

Contactez-nous

Vous serez appelé par nous dans l’heure
+32 488 322 322
02 669 20 50

    En soumettant vos coordonnées, vous acceptez d’être contacté